Viktor Vincent: « Les liens invisibles » commence ce soir
Le nouveau spectacle de Viktor Vincent, qui s’intitule « Les Liens invisibles », démarre ce soir à la Comédie des Champs-Élysées.
© Lisa Lesourd

Et si les hasards n’existaient pas ? Et si rater un métro pouvait bouleverser à tout jamais votre vie ou celle de dizaines d’autres personnes ? C’est autour de ces interrogations sur la place du hasard et les conséquences gigantesques que peut entraîner un évènement, apparemment anodin, que Viktor Vincent a construit son spectacle. A partir de son expérience personnelle, des coïncidences qui ont jalonné sa vie, le mentaliste a eu l’idée des « Liens invisibles », un spectacle pour « rebooster les gens ». 

C’est dans le sublime décor de la Comédie des Champs-Élysées, une salle vieille de plus d’un siècle, que Viktor Vincent a reçu Télé 7 Jours pour évoquer son nouveau spectacle. Arborant une petite moustache en guidon, il décrit avec passion sa fascination pour les liens imprévus qui existent à travers les âges et les gens. Les coïncidences font parties de son histoire : « J’ai eu l’idée des Liens invisibles il y a quelques temps, en sortant d’une représentation dans cette superbe salle de la Comédie des Champs-Elysées. Aujourd’hui, je me retrouve à faire ce spectacle dans cette même salle. »

Devenir mentaliste, c’est aussi grâce au hasard : « A 12 ans, après des vacances annulées, je me retrouve à m’inscrire à un atelier photo à la MJC. En arrivant là-bas, je me rends compte que l’atelier est aussi supprimé et je me retrouve par hasard à l’atelier art/magique. » Une rencontre va alors bouleverser sa vie, celle avec son professeur de l’époque : feu Daniel Miraskill. Ce dernier va le prendre sous son aile, lui apprendre son métier et même le faire monter sur scène.

Bouleversé par ses propres coïncidences et celles des autres, Viktor Vincent nous invite à percevoir le monde différemment. A travers les histoires d’un groupe d’étudiants des 50’s, d’une jeune New New-yorkaise et d’un laboureur Ukrainien, le mentaliste va montrer que leurs destins et le nôtre sont connectés.

Une expérience incroyable, à la fois visuelle et intrigante qui vous fera remettre en question ce que vous imaginiez inébranlable…

Viktor Vincent à la Comédie des Champs-Elysées, à découvrir à partir de ce jeudi 28 septembre.

Sources: Un article signé Lorenzo Calligarot pour Télé7Jours

The following two tabs change content below.

Gautier Corgne

Etudiant en Maths Spé et attiré par l'aéronautique, je suis aussi passionné de magie. Blogger dans le domaine depuis 2012, j'ai tout quitté pour partager avec vous l'aventure Jmag !

Commentaires

Commentaires

Viktor Vincent: « Les liens invisibles » commence ce soir
Le nouveau spectacle de Viktor Vincent, qui s’intitule « Les Liens invisibles », démarre ce soir à la Comédie des Champs-Élysées.
© Lisa Lesourd

Et si les hasards n’existaient pas ? Et si rater un métro pouvait bouleverser à tout jamais votre vie ou celle de dizaines d’autres personnes ? C’est autour de ces interrogations sur la place du hasard et les conséquences gigantesques que peut entraîner un évènement, apparemment anodin, que Viktor Vincent a construit son spectacle. A partir de son expérience personnelle, des coïncidences qui ont jalonné sa vie, le mentaliste a eu l’idée des « Liens invisibles », un spectacle pour « rebooster les gens ». 

C’est dans le sublime décor de la Comédie des Champs-Élysées, une salle vieille de plus d’un siècle, que Viktor Vincent a reçu Télé 7 Jours pour évoquer son nouveau spectacle. Arborant une petite moustache en guidon, il décrit avec passion sa fascination pour les liens imprévus qui existent à travers les âges et les gens. Les coïncidences font parties de son histoire : « J’ai eu l’idée des Liens invisibles il y a quelques temps, en sortant d’une représentation dans cette superbe salle de la Comédie des Champs-Elysées. Aujourd’hui, je me retrouve à faire ce spectacle dans cette même salle. »

Devenir mentaliste, c’est aussi grâce au hasard : « A 12 ans, après des vacances annulées, je me retrouve à m’inscrire à un atelier photo à la MJC. En arrivant là-bas, je me rends compte que l’atelier est aussi supprimé et je me retrouve par hasard à l’atelier art/magique. » Une rencontre va alors bouleverser sa vie, celle avec son professeur de l’époque : feu Daniel Miraskill. Ce dernier va le prendre sous son aile, lui apprendre son métier et même le faire monter sur scène.

Bouleversé par ses propres coïncidences et celles des autres, Viktor Vincent nous invite à percevoir le monde différemment. A travers les histoires d’un groupe d’étudiants des 50’s, d’une jeune New New-yorkaise et d’un laboureur Ukrainien, le mentaliste va montrer que leurs destins et le nôtre sont connectés.

Une expérience incroyable, à la fois visuelle et intrigante qui vous fera remettre en question ce que vous imaginiez inébranlable…

Viktor Vincent à la Comédie des Champs-Elysées, à découvrir à partir de ce jeudi 28 septembre.

Sources: Un article signé Lorenzo Calligarot pour Télé7Jours

The following two tabs change content below.

Gautier Corgne

Etudiant en Maths Spé et attiré par l'aéronautique, je suis aussi passionné de magie. Blogger dans le domaine depuis 2012, j'ai tout quitté pour partager avec vous l'aventure Jmag !

Commentaires

Commentaires

Close