Magic Kids, le vol sans scrupules ?

Alors que la deuxième saison de l’émission est diffusée sur Gulli, Magic Kids est à nouveau au coeur d’une polémique.

L’émission, qui a pour but de faire reproduire des tours dans la rue par des enfants, est réalisée par Jean Luc Bertrand, magicien renommé qui coordonne les effets magiques et leur reproduction. Seul hic, c’est que les enfants utilisent des gimmicks et effets sans même que leurs créateurs n’en soient informés, et par conséquent, encore moins rémunérés pour la diffusion télévisuelle de leur création; parfois reproduite en plus maladroitement.

C’est ce que dénonce, en colère, Mickael Chatelain suite à la publication de cette vidéo sur la chaine Youtube de l’émission:

Le jeune Victor utilise dans cette vidéo le gimmick « SwitchGum » créé par Sebastien Calbry (à l’origine notamment du tour Manivelle); qui a découvert son tour à la télévision, sans même en avoir été informé.

Le tour est de plus reproduit dans des conditions qui ne sont pas réelles. En effet dans le teaser d’Arteco, société de production du tour; c’est le magicien qui propose un chewing gum à son spectateur et finalise l’effet en retrouvant la carte grâce au gimmick. Dans la vidéo de Magic Kids, le spectateur sort le paquet de chewing gums. Cela révèle donc une énorme supercherie télévisuelle, un effet irréalisable tel quel réellement.

De plus, l’utilisation du gimmick est quelque peu flashée, et malheureusement, pas besoin d’être magicien pour le voir dans la vidéo. Cela relance donc le débat, jusqu’où vont les droits en magie ?

Dans la saison 1, le même jeune homme Victor avait présenté l’effet Matrix créé de toutes pièces par l’ingénieux Mickael Chatelain, qui avait ignoré l’utilisation télévisuelle de son gimmick jusqu’à la diffusion.

« Il m’a demandé des exclus pour cette émission et au final il me dis :
GRATUIT !!!! car nous n’avons pas de budget  » c’est une honte et surtout FAUX !

Comment montrer un tour d’un créateur français …. sans lui demander son accord, sans le payer sans meme le rencontrer etc etc, il me semble bien qu’il s’agite d’ un total manque de respect !

Encore une fois, je dis cela car moi aussi j’ai, à une époque voulu dire OUI !
Mais je ne travail pas GRATUITEMENT […] C’est du VOL tout simplement ! »

 

Jusqu’où peut on aller à la télévision ? Alors que l’émission Diversion sur TF1 a nettement amélioré la qualité et le respect des droits de son contenu magique, le débat est relancé avec Magic Kids.

 

Sources et liens:

Switchgum de Sebastien Calbry : https://www.sebastiencalbry.com/switchgum

Facebook de Mickael Chatelain: https://www.facebook.com/mickael.chatelain.3

The following two tabs change content below.

Gautier Corgne

Etudiant en Maths Spé et attiré par l'aéronautique, je suis aussi passionné de magie. Blogger dans le domaine depuis 2012, j'ai tout quitté pour partager avec vous l'aventure Jmag !

Commentaires

Commentaires

Magic Kids, le vol sans scrupules ?

Alors que la deuxième saison de l’émission est diffusée sur Gulli, Magic Kids est à nouveau au coeur d’une polémique.

L’émission, qui a pour but de faire reproduire des tours dans la rue par des enfants, est réalisée par Jean Luc Bertrand, magicien renommé qui coordonne les effets magiques et leur reproduction. Seul hic, c’est que les enfants utilisent des gimmicks et effets sans même que leurs créateurs n’en soient informés, et par conséquent, encore moins rémunérés pour la diffusion télévisuelle de leur création; parfois reproduite en plus maladroitement.

C’est ce que dénonce, en colère, Mickael Chatelain suite à la publication de cette vidéo sur la chaine Youtube de l’émission:

Le jeune Victor utilise dans cette vidéo le gimmick « SwitchGum » créé par Sebastien Calbry (à l’origine notamment du tour Manivelle); qui a découvert son tour à la télévision, sans même en avoir été informé.

Le tour est de plus reproduit dans des conditions qui ne sont pas réelles. En effet dans le teaser d’Arteco, société de production du tour; c’est le magicien qui propose un chewing gum à son spectateur et finalise l’effet en retrouvant la carte grâce au gimmick. Dans la vidéo de Magic Kids, le spectateur sort le paquet de chewing gums. Cela révèle donc une énorme supercherie télévisuelle, un effet irréalisable tel quel réellement.

De plus, l’utilisation du gimmick est quelque peu flashée, et malheureusement, pas besoin d’être magicien pour le voir dans la vidéo. Cela relance donc le débat, jusqu’où vont les droits en magie ?

Dans la saison 1, le même jeune homme Victor avait présenté l’effet Matrix créé de toutes pièces par l’ingénieux Mickael Chatelain, qui avait ignoré l’utilisation télévisuelle de son gimmick jusqu’à la diffusion.

« Il m’a demandé des exclus pour cette émission et au final il me dis :
GRATUIT !!!! car nous n’avons pas de budget  » c’est une honte et surtout FAUX !

Comment montrer un tour d’un créateur français …. sans lui demander son accord, sans le payer sans meme le rencontrer etc etc, il me semble bien qu’il s’agite d’ un total manque de respect !

Encore une fois, je dis cela car moi aussi j’ai, à une époque voulu dire OUI !
Mais je ne travail pas GRATUITEMENT […] C’est du VOL tout simplement ! »

 

Jusqu’où peut on aller à la télévision ? Alors que l’émission Diversion sur TF1 a nettement amélioré la qualité et le respect des droits de son contenu magique, le débat est relancé avec Magic Kids.

 

Sources et liens:

Switchgum de Sebastien Calbry : https://www.sebastiencalbry.com/switchgum

Facebook de Mickael Chatelain: https://www.facebook.com/mickael.chatelain.3

The following two tabs change content below.

Gautier Corgne

Etudiant en Maths Spé et attiré par l'aéronautique, je suis aussi passionné de magie. Blogger dans le domaine depuis 2012, j'ai tout quitté pour partager avec vous l'aventure Jmag !

Commentaires

Commentaires

Close