Pop’philosophie : la magie mise à l’honneur

Depuis 2009, la semaine de la pop’philosophie est un rendez-vous incontournable pour les personnes désirant repenser l’art et la culture autrement. Cette notion, initialement inventée par le philosophe français Gilles Deleuze dans les années 1970, a pour but d’établir une connexion entre la philosophie et la pop culture. Ces différentes rencontres, traitent de sujets allant de la musique, aux sciences physiques, en passant, par exemple, par le poker. En bref, ce rendez-vous annuel satisfait les personnes désireuses de réfléchir sur un éventail de phénomènes du monde culturel.

Pour la huitième édition de ce rendez-vous, présenté à Marseille du 17 au 22 Octobre 2016, un thème qui nous tient à cœur, a été développé : la magie.

Deux opposés pour la première fois réunis

Étonnamment, ces deux univers parallèles, sont fait pour être mis en commun. En effet, la philosophie désigne l’amour du savoir, tandis que la magie est un art, dans lequel le secret est primordial. Et pour une fois, si ce n’est la première, différentes conférences ont pu rapprocher ces deux univers.

Des questions ont ainsi été soulevées, telles que : « comment accueillir juridiquement une création qui offre à la fois un aspect apparent et un aspect dissimulé ? » (cf. conférence Guilhem Julia), ou encore « voyons-nous vraiment le monde ?» (cf. conférence Gérard Berry).

C’est dans cet environnement studieux qu’Alain Poussard a pu tenir sa conférence :

Magie et philosophie : un défi à notre intelligence

Alain Poussard, est un philosophe/magicien, connu notamment pour avoir traduit en français, l’ouvrage de Juan Tamariz : Mnémonica.

Durant cette conférence, il explique dans une première partie, pourquoi magie et philosophie ont si longtemps été éloigné, traitant par exemple, du « faiseur de prestige » introduit par Platon dans le domaine de la philosophie, pour y jouer le rôle de « méchant ».

Il va également dénoncer le fait qu’une seule trame existe. En effet, il n’existe pas de trame visant à en cacher une autre, comme certains pourraient le penser. Il donne ainsi l’exemple du lapin/canard, où, lorsque notre cerveau voit une image, l’autre nous semble disparaître, mais demeure présente.

lapin canard magie illusion d'optique

Et pour finir, il évoquera l’utilisation de l’intelligence des spectateurs, par le magicien dans le but de convaincre.

Si vous êtes curieux, et souhaitez en connaitre plus sur ce domaine, je vous invite à visionner cette conférence, pour le moins inhabituel, mais extrêmement intéressante.

Et pour clôturer cette semaine, rien de tel qu’un spectacle de magie, présenté par Alain de Moyencourt, et Benoit Rosemont, liant la magie à la mnémotechnie, pour le bonheur de tous, et surtout de chacun.

The following two tabs change content below.

Mathieu Nassiet

Etudiant en troisième année, dans le génie chimique, j'apprécie d'émerveiller les gens, et je trouve dans la magie, un moyen d'y parvenir.

Derniers articles parMathieu Nassiet (voir tous)

Commentaires

Commentaires

Pop’philosophie : la magie mise à l’honneur

Depuis 2009, la semaine de la pop’philosophie est un rendez-vous incontournable pour les personnes désirant repenser l’art et la culture autrement. Cette notion, initialement inventée par le philosophe français Gilles Deleuze dans les années 1970, a pour but d’établir une connexion entre la philosophie et la pop culture. Ces différentes rencontres, traitent de sujets allant de la musique, aux sciences physiques, en passant, par exemple, par le poker. En bref, ce rendez-vous annuel satisfait les personnes désireuses de réfléchir sur un éventail de phénomènes du monde culturel.

Pour la huitième édition de ce rendez-vous, présenté à Marseille du 17 au 22 Octobre 2016, un thème qui nous tient à cœur, a été développé : la magie.

Deux opposés pour la première fois réunis

Étonnamment, ces deux univers parallèles, sont fait pour être mis en commun. En effet, la philosophie désigne l’amour du savoir, tandis que la magie est un art, dans lequel le secret est primordial. Et pour une fois, si ce n’est la première, différentes conférences ont pu rapprocher ces deux univers.

Des questions ont ainsi été soulevées, telles que : « comment accueillir juridiquement une création qui offre à la fois un aspect apparent et un aspect dissimulé ? » (cf. conférence Guilhem Julia), ou encore « voyons-nous vraiment le monde ?» (cf. conférence Gérard Berry).

C’est dans cet environnement studieux qu’Alain Poussard a pu tenir sa conférence :

Magie et philosophie : un défi à notre intelligence

Alain Poussard, est un philosophe/magicien, connu notamment pour avoir traduit en français, l’ouvrage de Juan Tamariz : Mnémonica.

Durant cette conférence, il explique dans une première partie, pourquoi magie et philosophie ont si longtemps été éloigné, traitant par exemple, du « faiseur de prestige » introduit par Platon dans le domaine de la philosophie, pour y jouer le rôle de « méchant ».

Il va également dénoncer le fait qu’une seule trame existe. En effet, il n’existe pas de trame visant à en cacher une autre, comme certains pourraient le penser. Il donne ainsi l’exemple du lapin/canard, où, lorsque notre cerveau voit une image, l’autre nous semble disparaître, mais demeure présente.

lapin canard magie illusion d'optique

Et pour finir, il évoquera l’utilisation de l’intelligence des spectateurs, par le magicien dans le but de convaincre.

Si vous êtes curieux, et souhaitez en connaitre plus sur ce domaine, je vous invite à visionner cette conférence, pour le moins inhabituel, mais extrêmement intéressante.

Et pour clôturer cette semaine, rien de tel qu’un spectacle de magie, présenté par Alain de Moyencourt, et Benoit Rosemont, liant la magie à la mnémotechnie, pour le bonheur de tous, et surtout de chacun.

The following two tabs change content below.

Mathieu Nassiet

Etudiant en troisième année, dans le génie chimique, j'apprécie d'émerveiller les gens, et je trouve dans la magie, un moyen d'y parvenir.

Derniers articles parMathieu Nassiet (voir tous)

Commentaires

Commentaires

Close